Google a lancé une offensive médiatique pour présenter son système "Google TV"

Google a lancé une offensive médiatique pour présenter son système "Google TV"

Le groupe internet Google a lancé une offensive médiatique lundi, avec des pages de publicité, un nouveau site et l'ouverture d'un blog, pour présenter son système "Google TV" qui permettra de regarder sur un même écran les chaînes de télévision et les programmes de l'internet.


Sur un blog qui lui est dédié, un responsable de ce nouveau produit, Ambarish Kenghe, a expliqué que "des appareils fonctionnant avec Google TV vont faire leurs débuts ce mois-ci", avec des téléviseurs et lecteurs de DVD Blu-Ray de marque Sony, et des décodeurs Logitech.
Sony doit présenter ses appareils la semaine prochaine à New York.
Côté programme, Google a expliqué que plusieurs poids lourds de la télévision américaine, Turner Broadcasting (groupe Time Warner), NBC Universal et HBO (groupe Time Warner), ainsi que l'organisateur du championnat de basket la NBA, travaillaient à des applications pour optimiser la réception de leurs chaînes sur le nouveau système.
Parmi les grands noms du web, Amazon et Netflix fourniront des films à la demande, tandis que les journaux New York Times et USA Today, les diffuseurs de musique comme Pandora, Vevo et Napster, ou encore le site de microblogs Twitter travaillent à l'expérience.
"Les gens 'tweetent' sur les émissions de télévision au moment où ils les regardent. De leur côté les médias trouvent de plus en plus de nouveaux moyens d'incorporer les 'tweets' dans leur programme", ont fait valoir des responsables de Twitter sur leur blog officiel pour annoncer "Twitter pour Google TV": "cela amène Twitter sur une plateforme qui marie l'internet et la télévision dans une seule expérience".
En mai, Google avait indiqué que le fabricant de microprocesseur Intel, l'éditeur de logiciels Adobe, le distributeur Best Buy et le bouquet satellite Dish Network étaient également partenaires de Google TV.
Les nouveaux appareils offrant cette fonctionnalité arriveront sur un marché où existent déjà plusieurs téléviseurs connectables à internet.

ليست هناك تعليقات: